– RIFA Subaquatique – Les brefs rappels du secourisme

arbre de decision bis

–>Conditions pour passer le RIFA, et livret de rappel, voir  la page « base documentaire ».

Avant toute plongée
-Connaître les consignes de rappel des plongeurs.
-Connaître l’emplacement du matériel de secours.

Lors d’un accident de plongée
-Appliquer la consigne de récupération des plongeurs.
-Évaluer l’état de la victime par un bilan.
-Mise en œuvre des gestes et du matériel de premiers secours.
-Surveiller l’évolution de l’état de la victime.

Après le bilan
-Le plongeur RIFA connaît les circonstances des faits et les signes de détresses.
-Il participe à la rédaction de la fiche d’évacuation.
-Il rapporte les informations lors du message d’alerte (type et origine de l’accident).
-Il demande conseil au médecin régulateur.

Alerter qui?
Sur terre: le 15 (S.A.M.U.) ou 112 par téléphone
En mer: CROSS au téléphone n°196 ou par VHF canal 16
 


RAPPEL DES GESTES DE SECOURS

 

Hémorragie (perte de sang abondant)
-Constater l’hémorragie.
-L’arrêter immédiatement en comprimant, soit par la main, soit par un pansement.
-Si impossibilité, faire le garrot (en dernier recours).
-Allonger la victime.
-O2 en inhalation.
 
Malaise
-Questionner la victime et observer les signes du malaise.
-Mettre en position d’attente.
-Déséquiper si nécessaire et protéger des intempéries.
-Alerter.
-Surveiller.
-Inhalation d’O2 sur avis médical ou si le taux d’oxygène dans le sang est inférieur à 94%.
Pour les accidents de plongées, O2 en inhalation et donner un litre d’eau fractionné et 500grs d’aspirine, sauf circonstance particulière.
 
Victime inconsciente….
-Evaluer l’inconscience.
-Evaluer la ventilation sur dix secondes puis…

…si constatation de deux ventilations efficaces:
-Mettre sans attendre en position latéral de sécurité.
-Alerter.
-Surveiller.

…si absence des deux ventilations efficaces:
-Alerter au plus vite.
-Si situé à proximité, pose du défibrillateur.
-Massage cardio-ventilatoire sur une fréquence de 30 massages pour 2 ventilations efficaces.
-Insuffler avec de l’O2.
 


MATERIELS

 

Défibrillateur Automatisé Externe (D.A.E.): Il analyse l’activité électrique du cœur. En cas de fibrillation ventriculaire, il envoie un choc électrique.

Aspirateur de mucosités: Pour libérer les voies aériennes des matières liquides, ou solides, qui ne s’expulsent pas .

Oxymètre de pouls: Il mesure la fréquence du pouls et la saturation pulsative en oxygène. Pour cette dernière mesure, la taux d’oxygène doit être comprise entre 94 et 100%.

L’oxygénothérapie: Il s’agit d’un médicament à administrer ….

…en inhalation pour enrichir l’air en oxygène, pour la victime respirant, consciente ou non.
->En cas de taux d’oxygène dans le sang inférieur à 94%.
->En absence de mesure, en cas de détresse évidente (hémorragies, inconscience,…).
->En cas d’accident de plongée.
->Sur demande du médecin coordinateur.
Débit: 9 litres minutes pour les adultes.
6 litres minutes pour les enfants.
15 litres minutes lors d’un accident de plongée.

…en insufflation pour la victime ne respirant plus, en complément du massage cardio-ventilatoire. Débit: 15 litres minutes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :